Pour le maintien du DEC qualifiant en Soins infirmiers


 La Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ) s’oppose à la décision de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) d’exiger le baccalauréat comme formation minimale pour l’exercice de la profession infirmière au Québec et demande à l’Ordre de réviser sa position.
(Décision du Conseil général, juin 2012)

La FEC exige du du ministère de l'Enseignement Supérieur, de la recherche, de la Science et de la Technologie (MESRST) une analyse de la situation de travail (AST) avant de modifier la formation initiale exigée pour la pratique de la profession en Soins infirmiers du ministère de la Santé et des Services Sociaux (MSSS) une analyse rigoureuse de l’organisation et de la répartition du travail entre les préposées, les auxiliaires, les techniciennes et les bachelières dans les milieux de soins avant de procéder à toute modification de la formation initiale en Soins infirmiers.
(Résolutions du XXe Congrès, juin 2013)

Articles et communiqués de presse

Des solutions adéquates pour assurer la qualité des soins infirmiers
Coalition pour le maintien du DEC qualifiant en soins infirmiers

Pour le maintien du DEC qualifiant en Soins infirmiers
Collégial CSQ, automne 2013

Profession infirmière : le DEC doit demeurer la porte d’entrée
Communiqué de presse des fédérations du collégial de la CSQ, 11 juin 2013

Les fédérations du collégial de la CSQ réitèrent leur appui au DEC comme porte d’entrée de la profession
Semaine de l’infirmière, le 13 mai 2013

Bac en soins infirmiers obligatoire: une menace pour les cégeps régionaux
Article du 14 avril 2013, Le Soleil