Comités

Outre les comités paritaires prévus à la convention collective, le conseil général de la FEC a créé cinq comités qui doivent lui faire des recommandations sur diverses questions.

Le comité de négociation dont les trois ou quatre membres sont élus par le conseil général et choisis parmi les membres syndiqués au moment de la préparation de la négociation, a pour mandat de préparer le cahier de revendications et de négocier la convention en respectant les mandats du conseil général. Il doit assurer l'information régulière des membres et préparer la consultation des assemblées générales sur tout ce qui concerne la négociation.

Le comité d'information, de formation et d'application de la convention collective (CIFAC) réunit les déléguées et délégués syndicaux de chaque syndicat pour coordonner l'application et l'interprétation de la convention, former les déléguées et délégués syndicaux et faire toute recommandation au conseil général sur l'application de la convention.

Le comité de la condition des femmes (CCF) est composé d’une enseignante de chacun des syndicats affilié à la FEC, nommée ou élue par son syndicat selon ses règles internes, de l’enseignante élue par le CG à titre de coordonnatrice du comité et de la responsable politique du dossier de la condition des femmes membre du bureau exécutif de la FEC.

Le comité de vigilance
Comme son nom l'indique, ce comité exerce une vigilance sur les politiques gouvernementales en matière d'éducation et sur les décisions prises par d'autres autorités en matière d'enseignement collégial. Il fait des recommandations aux instances en ces matières. Il est composé d'une représentante ou d'un représentant par syndicat et d'un membre du bureau exécutif.

Les comités de la CSQ
En fonction de leurs intérêts et de leur expérience, les militantes et les militants peuvent s'impliquer dans plusieurs comités qui couvrent différents champs d'action de la Centrale. Élus par le Conseil général de la Centrale, les membres des comités doivent faire rapport de leurs activités à cette instance qui est la principale instance large de décisions entre les congrès.

Le conseil général peut aussi créer des comités ad hoc pour analyser et faire des recommandations sur des dossiers ponctuels.