Des employés et des étudiants du cégep de Sainte-Foy offrent un « paquet cadeau » au ministre Bolduc

Austérité dans le réseau collégial

24 février 2015

Une délégation de professeurs, d’étudiants et d’employés du personnel de soutien du Cégep de Sainte-Foy a rendu visite, aujourd’hui à 16 h, au bureau de circonscription de M. Yves Bolduc, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Science et député de Jean-Talon. La délégation souhaitait porter à son attention une lettre témoignant des impacts concrets des mesures d’austérité affectant le réseau collégial, dont le Cégep de Sainte-Foy, ainsi qu’un symbolique « paquet cadeau » de coupures. Des professeurs des cégeps Garneau et Limoilou se sont joints à l’évènement afin de remettre, tout comme leurs collègues de Sainte-Foy, une lettre dénonçant les coupures dans leur collège respectif.

« Nous en avons assez d’entendre répéter que les politiques d’austérité ne font pas si mal parce qu’elles ne visent qu’à ‘’couper dans l’gras’’, c’est faux ! Nos étudiantes et étudiants sont directement affectés. Arrêtons donc de prétendre que la qualité de l’enseignement et des services offerts aux étudiants ne sont pas en jeu, car ce n’est pas la vérité », affirme d’entrée de jeu Nadine Bédard-St-Pierre, présidente du Syndicat des professeurs du Cégep de Sainte-Foy (SPCSF).

L’impact des coupures
Les employés et étudiants de cégep sont à même de fournir des illustrations concrètes des impacts de ces compressions budgétaires. Les coupures sont gérées et ressenties de diverses manières selon les cégeps, plusieurs n’ont d’autre choix que de se retrouver en situation déficitaire alors même que la loi les en empêche. Au Cégep de Sainte-Foy, jusqu’à maintenant, les privations successives de fonds ont notamment eu pour effet que les frais facturés aux étudiants ont été augmentés par différentes voies et que des services aux étudiants sont également affectés : réduction des heures d’ouverture de la bibliothèque; congés désormais non remplacés parmi le personnel professionnel, le personnel de soutien et les éducatrices spécialisées; réductions des budgets des départements enseignants, etc.

« Force est d’admettre que les coupures dans le réseau collégial touchent désormais au cœur de la mission des cégeps », constate Mme Bédard-St-Pierre.

Des vagues successives de coupures qui font maintenant mal partout au Québec
À titre d’exemple, le Cégep de Sainte-Foy a dû absorber, depuis près de cinq ans, 2,6 millions $ de coupures récurrentes et 1,9 million $ de coupures non-récurrentes. En novembre dernier, s’est ajoutée à ces dernières, une nouvelle coupe budgétaire d’un demi-million de dollars, effective au beau milieu de l’exercice financier de l’année en cours.

« Il faut le dire, ces coupures dans le réseau collégial ont affecté en tout premier lieu les petits cégeps des régions et elles leur ont fait très mal, affirme la présidente du SPCSF. Toutefois, aujourd’hui, c’est véritablement l’ensemble du réseau qui crie au sous-financement. », de conclure Mme Bédard-St-Pierre.

La lettre remise au Ministre Bolduc est signée par les représentant-e-s des professeur-e-s, des étudiant-e-s, du personnel de soutien, des éducatrices spécialisées et des interprètes du Cégep de Sainte-Foy dont les membres totalisent près de 7 500 personnes.

Profil du SPCSF-FEC
Le Syndicat des professeurs du Cégep de Sainte-Foy (SPCSF-FEC) représente plus de 600 professeurs de la formation régulière et de la formation continue. Il est affilié à la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ), un regroupement de treize syndicats d’enseignantes et enseignants venant de plusieurs régions du Québec.

Source :
Syndicat des professeurs du Cégep de Sainte-Foy
Téléphone : 418-658-5661
Courriel : sprofesseurs@cegep-ste-foy.qc.ca